Skip to content

Latest products

  • Le récit de l'histoire de l'art

    Interroger l’écriture de l’histoire de l’art constitue une des préoccupations les plus délicates, encore confidentielles, de nos confrères. Si les historiens, les littéraires et les philosophes ont maintes fois réexaminé leur langage, où se place l’historien de l’art par rapport à ses mots, à ses discours ? L’organisation des faits historiques, la mise en œuvre de dispositifs rhétoriques et le choix des termes, qu’ils soient descriptifs ou analytiques, n’ont rien d’opérations gratuites. Ils sont porteurs de concepts, de lieux communs et d’intrigues que les essais réunis ici explorent. Ces derniers tracent les linéaments des écritures institutionnelles, idéologiques et narratives de l’histoire de l’art telles qu’elles ont pu se développer de la fin du XIX e siècle jusqu’aux années 1980. De la nécessaire attitude réflexive que convoque l’analyse de l’écriture émergent les enjeux méthodologiques de ce travail de déconstruction. Si la contextualisation historique est privilégiée, la sémiologie et la narratologie offrent d’autres voies possibles pour interroger le récit de l’histoire de l’art.

    21.00 €
  • La collection Isaac STrauss

    Le chef d’orchestre Isaac Strauss (1806-1888) a rassemblé la première collection d’objets religieux juifs, fondant un champ nouveau de l’histoire de l’art et du collectionnisme. L’ouvrage reproduit le catalogue de la collection présentée en 1878 et de nombreux documents qui illustrent le rôle fondateur de cette collection, jusqu’à son entrée au musée d’art et d’histoire du judaïsme en 1998 et offre une véritable initiation aux judaica.

    34.00 €
  • L’histoire de l’art et ses traductions

    Le présent recueil explore l’influence du « presque » et de l’« autrement » de la traduction sur les développements de l’histoire de l’art, du XVIe siècle à son institutionnalisation au XIXe siècle, jusqu’à ses pratiques actuelles. Les rapports franco-allemands, dans la continuité des transferts culturels, et la question de la diffusion de la langue anglaise, dans le sillage de l’histoire globale de l’art, dominent l’actualité de la recherche dès lors qu’il s’agit de conjuguer histoire de l’art et traduction. Pourtant ce champ d’étude reste encore très largement à explorer et pourrait reconfigurer une certaine appréhension de l’histoire de l’art. En effet, par son caractère pluriel, la traduction offre toute latitude pour analyser des contextes, des situations et des acteurs que l’historiographie ne met pas toujours en évidence. Comment arrivent, dans une autre langue, une autre culture ou un autre temps, les idées et les discours originaux d’un historien de l’art ? Quels écarts, quelles relectures, quels sens nouveaux les séparent-ils de leurs traductions ? Les essais réunis ici abordent ces questions en mettant en évidence l’irrémédiable imbrication des langues, des pratiques d’écritures, des moyens de diffusion et des acteurs de la traduction…

    21.00 €
  • Expositions et culture coloniale

    Expositions et culture coloniale. Les Arts en Tunisie sous le Protectorat.

    En privilégiant le cadre des expositions locales et internationales, tant de beaux-arts que d’artisanat, et leur écho dans la presse, ces études éclairent la manière dont les arts se développent dans une colonie, d’une part comme dans toute ville de province avec associations et salon, d’autre part comme contribution à un projet de domination. Des structures de production, Ecole des beaux-arts ou Office des arts indigènes, et des cadres d’exposition, salons ou galeries, sont mis en place qui assurent la promotion d’une image de la Tunisie et de l’apport de la France. Néanmoins, c’est aussi à travers ces productions que s’élabore une scène artistique vivante, caractérisée dès les années 1930 par la participation d’artistes de diverses confessions, qui pose les fondements de l’art tunisien d’après l’indépendance.

     

    Les auteurs

    Clara Ilham Álvarez Dopico, Mohamed-Ali Berhouma, Silvia Finzi, Sonia Gallico, Laurent Houssais, Dominique Jarrassé, Marion Lagrange, Alain Messaoudi

    22.00 €
  • Les arts coloniaux

    Les Arts coloniaux. Circulation d’artistes et d’artefacts entre la France et ses colonies.

    À la suite de l’exposition Peintures des lointains. La collection du musée du quai Branly - Jacques Chirac, qui avait révélé les richesses, longtemps enfouies, d’œuvres à sujets exotiques et coloniaux, cet ouvrage propose un nouveau regard sur les productions artistiques en situation coloniale, loin de celui des prêcheurs de repentance et des déboulonnages, ou encore des nostalgiques. Les Arts coloniaux donne une définition de ce champ méconnu ou instrumentalisé, en privilégiant les circulations, celle des artistes comme des notions et des pratiques, celle des artefacts et leur mise en collection. Ces processus ont provoqué une mondialisation artistique qui a durablement modelé les imaginaires et les mémoires. Sans nier les messages ouvertement colonialistes, ni les appropriations, sans écarter non plus ce qui se joue d’émerveillement devant la beauté et la diversité du monde, il s’agit de contextualiser pour comprendre.

     

    Les auteurs

    - Allard Mathilde, historienne de l’art

    - Ben Aissa Gwenaël, historienne de l’art

    - Bocard Hélène, cheffe du service de la conservation architecturale au palais de la porte Dorée

    - Célius Carlo C., chargé de recherche au CNRS

    - Girard-Muscagorry Alexandre, conservateur du patrimoine, Cité de la musique, Paris

    - Houssais Laurent, maître de conférences, Université Bordeaux Montaigne

    - Hudowicz Florence, conservatrice au musée Fabre, Montpellier

    - Jarrassé Dominique, professeur émérite d’histoire de l’art contemporain

    - Lagrange Marion, maîtresse de conférences, Université Bordeaux Montaigne

    - Leclercq Sophie, docteure en histoire culturelle

    - Ligner Sarah, conservatrice du patrimoine, musée du quai Branly-Jacques Chirac

    - Lozère Christelle, maître de conférences, Université des Antilles

    - Ndjock Nyobe Isidore Pascal, Université de Douala (Cameroun)

    - Poirion Claire, conservation des musées de Boulogne-Billancourt

    - Riviale Pascal, Archives nationales

    - Roullier Clothilde, Archives nationales

    34.00 €